Conseils et comparatif pour l’assurance jeune permis

Obtenir plusieurs devis assurance jeune conducteur

Sur Internet, de nombreux sites permettent d’effectuer une simulation assurance jeune conducteur, d’obtenir des devis assurance jeune conducteur et de réaliser une souscription assurance auto en ligne. Mais, il est également possible de se tourner vers un courtier en assurance. En effet, les courtiers en assurance ont une bonne connaissance du marché de l’assurance et sont rompus à la négociation de tarif assurance vehicule, y compris pour les risques spéciaux. Ils sont donc tout indiqués pour trouver propositions d’assurance jeune permis aisément.

Etre couvert par l’assurance parentale

Il est possible pour un jeune conducteur d’être assuré par l’assurance auto de ses parents en tant que conducteur secondaire. Au bout de 3 ans, le jeune ne sera plus considéré comme « jeune conducteur » et pourra souscrire, à son nom, une assurance auto meilleur prix sans avoir à supporter la surprime forfaitaire appliquée aux jeunes titulaires du permis de conduire.

Souscrire un contrat d’assurance aux garanties limitées

Les assureurs accorderont une assurance jeune permis d’autant plus facilement que les risques à couvrir seront moindres. En se contentant des garanties « Responsabilité civile » et « Vol », un jeune chauffeur aura donc plus de chances de trouver une assurance auto jeune conducteur car, en cas d’accident, c’est lui qui devra acquitter les frais de réparation du véhicule et non son assureur !

Faire appel aux services Du Bureau Central de Tarification

En dernier recours, s’il n’est pas possible pour un jeune conducteur de trouver un tarif assurance vehicule à un prix acceptable pour une assurance jeune permis ou si aucun assureur n’accepte de le couvrir pour la garantie « Responsabilité civile » ainsi que la loi l’y oblige, l’assuré a la possibilité de saisir le Bureau Central de Tarification. Celui-ci proposera à l’assureur un tarif de cotisation à soumettre à l’assuré dans l’intérêt des 2 parties. Les assureurs sont très réticents lorsqu’il s’agit d’accorder une assurance jeune permis mais il faut dire qu’au regard des mauvais chiffres publiés chaque année sur les accidents de la circulation impliquant des conducteurs novices, et particulièrement des garçons, on comprend que ce soit un risque qu’ils craignent d’endosser. Leur réserve est beaucoup moins marquée lorsqu’il s’agit d’assurer les jeunes filles au volant.

Laisser un commentaire